04 mai 2006

Hasardons

Etrange cette situation de vendredi dernier. Moi mon questionnaire à la main, à la recherche de quelques proies faciles à prendre dans les filets et leur faire cracher quelques réponses données du bout des lèvres avec un air pincé. Mais voilà que cette personne n'est pas comme les autres, artiste intermittent, musicien, acteur, compteur, metteur en scène, et j'en passe et des meilleurs : voici le profil type de mon nouveau futur patron !

Eh oui, roulements de tambour, Anna a trouvé un job pour cet été. Questions rapides sous forme d'entretien à sens unique où le monsieur me déblatère ses projets et ambitions, et m'explique en quoi je lui serai utile pour l'avenir. Nous deux sur un bout de chaises en cuir, souriant comme des débiles de trouver quelqu'un d'intéressant dans ce quartier, n'en revenant pas de notre coup de chance. Hasard !

*Mais t'aimes la musique ?

Euh ouais, je crois qu'on peut dire ça...

*Mais tu écris ?

Euh ouais, plus trop en ce moment, mais sinon ouais...

*Mais t'as fait du théâtre ?

Euh ouais, un bac théâtre, pendant trois ans, contemporain, Sara Kane, Olivier Py et tutti quanti...

*Mais t'es une future professionnelle de l'information ?

Euh ouais, j'ai pas encore le diplôme et j'suis pas sûre de l'avoir, mais ouais...

*Mais t'es parfaite ?

Ah ouais, j'y avais jamais pensé comme ça...

*Et tu veux que je te paye combien pour un essai de deux mois ?

Euh, pardon ? On parle bien de salaire là ? Et l'essai, ça veut dire quoi ?

*Bah si t'es okay, tu travailles définitivement pour moi...

Oh mon dieu mon dieu, ce mec me propose un job dans un milieu artistique, complètement bandant ce job ! Et si ça se trouve à vie, enfin non pas à vie, mais presque. Je me vois déjà lui faire ses textes pour ses plaquettes, répertorier ses contacts, défendre corps et âme son art auprès des différents publics qu'il veut toucher. Bordel de dieu ! Où je vais là ? Nouveau projet qui me retire toutes capacités à analyser. Peut-être je m'emballe trop vite, mais en tout cas, c'est parti pour rêver un peu. Anna a 22 ans à presque un job fixe. Bah merde alors.

Son nom est porteur de rêve. Il s'appelle Angel. A prononcer à l'espagnol, il est vénézuélien : Anrrrrrrel !

~ Oreille ~ Savez-vous planter les choux ~ Comptines pour enfants

Posté par Shotgun à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Hasardons

Nouveau commentaire